RMC

Motards en colère: manifestation nationale pour dénoncer "une injustice sociale"

-

- - -

Les motards vont manifester cet après-midi dans plusieurs grandes agglomérations protestant contre la nouvelle réglementation qui prévoit des zones de circulation restreintes dans certaines grandes villes pour lutter contre la pollution. Les véhicules de plus de 15 ans seront interdits de séjours dans ces zones.

Des manifestations de motards sont prévues ce samedi dans plusieurs villes de France. Les raisons de leur colère? la nouvelle réglementation prévoyant des zones de circulation restreintes dans certaines grandes villes pour lutter contre la pollution, interdisant de circuler aux véhicules de plus de 15 ans.

"Pas d'autres moyens que d'acheter une nouvelle machine"

Depuis des années, Patrick pilote une grosse cylindrée dans la région toulousaine: "Cette moto elle a plus de 15 ans, elle tourne parfaitement. Même en accélérant ça ne pollue pas plus qu'un moteur traditionnel et encore moins qu'un diesel." Pour lui, commercial, qui utilise sa moto tous les jours, cette décision est injuste: "J'ai une double peine. On m'oblige à soit changer de véhicule, soit arrêter de travailler".

Une "injustice sociale" pour Jean-Marc Plana est le coordinateur de la Fédération des motards en colère de la Haute-Garonne: "Les gens qui ont besoin de mobilité n'ont pas d'autres moyens que d'acheter une nouvelle machine dans les normes qui vont tenir un certain temps, sachant que d'ici 2020, ce même véhicule il faudra qu'il ait moins de cinq ans. On ne comprend pas, on est au banc des accusés, donc on admet difficilement de rester comme ça", assure-t-il.

"Redonner plus de place aux mobilités douces"

Mais pour Sébastien Vray, porte-parole de l’association "Respire", qui milite pour la qualité de l’air, ces zones restreintes devraient améliorer la situation. 

"Elles permettent de redonner plus de place aux mobilités douces, préserver un espace de bien-être et de tranquillité qui respecte la santé. Qu'on soit un scooter ou une moto, on est encore avec des véhicules thermiques qui rejettent des particules fines et du dioxyde d'azote".

À Toulouse, près d'un millier de motards sont attendus cette après-midi. À Paris, la manifestation doit partir à 14 heures de l'esplanade du Château de Vincennes.

Jean-Wilfrid Forquès (avec G.D.)