RMC

"Objectif Terre": 60% Français craignent un effondrement de notre civilisation

Chaque matin, un sujet pertinent concernant l'environnement planétaire et les bonnes résolutions à prendre pour sa protection.

Six Français sur dix craignent un effondrement de notre civilisation: c’est ce qu’on appelle la "collapsologie"... Mais qu’est-ce que ça veut dire?

La collapsologie, c’est un peu la théorie de la fin du monde. L’idée de base c’est qu’à force de faire n’importe quoi avec la planète, on va payer le prix fort et notre civilisation va disparaître, comme les Mayas avant nous...

Et la 1ère cause de cette disparition c’est le réchauffement climatique. Le mouvement est né au début des années 2000 en France, même si le mot vient de l’anglais “collapse”: s’effondrer... 

La théorie reste évidemment très hypothétique... Mais ça marche. Un sondage YouGov pour le HuffingtonPost révèle que 58% des français redoutent cet effondrement.

Vous n’avez sans doute pas pu passer à côté, énormément de livres sont sortis sur le sujet, je vous en ai apporté quelques uns: "Comment tout peut s’effondre, petit manuel de collapsologie à l’usage des générations présentes", "Pourquoi tout va s’effondre"... Il y a même des BD: "300 000 ans pour en arriver là, l’effondrement à la portée de tous”! 

Même Edouard Philippe explique avoir le livre “Effondrement” de Jared Diamond en livre de chevet. Mais pour le 1er ministre, l’humanité est loin d’avoir dit son dernier mot, et le seul effondrement qui nous menace pour l’instant est celui de nos volontés.

La collapsologie, ce n’est pas que du pessimisme

C’est aussi imaginer le monde futur! C’est aussi se dire que la peur va permettre un sursaut général et qu’il y aura quelque chose d’autre après...

Sur le "quelque chose d’autre", en revanche, les Français ne sont pas très clair... Un quart n’a aucune idée de ce qui pourrait se passer, un quart parie sur un retour à la nature individualisé en mode survivalisme et un autre quart voit sur un retour à la nature via des communautés autogérés 

Et pour sauver le monde, les Français comptent avant tout... sur eux même! 40% estiment que c’est l’engagement citoyen qui fera la différence. Les scientifiques arrivent deuxième avec 15% des sondés qui leur font confiance.

Le Français a pour réputation d’être plutôt pessimiste, l’IFOP classe d’ailleurs systématiquement la France en tête se son classement des pays les plus pessimistes. Avec ce mouvement de la collapsologie, ça se vérifie!

Géraldine de Mori