RMC

"On vit dans un nuage de fioul permanent" selon un habitant au pied du Mont Blanc

Dominique, auditeur de Bourdin Direct vit au pied du Mont Blanc, dans la vallée de l’Arve. Depuis 40 jours, lui et tous les habitants vivent un calvaire tant l’air est pollué.

Paris est loin d'être la seule ville touchée par le pic de pollution qui traverse la France. Alors que la circulation différenciée a été introduite mercredi dans la capitale, dans la vallée de l'Arve, les véhicules polluants ne sont soumis à aucun contrôle. La situation est pourtant inquiétante, comme l'explique Dominique dans Bourdin Direct.

"Ça fait 40 jours qu’on est en situation de pollution. Ce n'est plus un pic de pollution c’est un seuil de pollution maximale. Sur l’échelle ouverte (qui mesure la pollution ndlr) qui va de 0 à 100 on est à 109. Aujourd’hui les enfants sont tous malades. On vit dans un nuage de fioul permanent. Nos enfants sont dans une souffrance et une détresse respiratoire maximales."

Concernant les mesures mises en place, Dominique ne peut que déplorer l’inefficacité des élus de la région.

"On roule à 70 km/h et on se fait pousser sur le côté par les camions qui continuent de rouler à 110 km/h sous les yeux de la maréchaussée. Ils ont pour ordre de ne pas réguler la vitesse des camions pour ne pas perturber le trafic sous le tunnel du Mont Blanc. C’est un colonel de gendarmerie qui me l’a dit. C’est une manne qui rapporte un million d’euro par jour à l’Etat. Aujourd’hui on ne régule pas la vitesse des camions mais on empêche les citoyens de rouler. Les camions, eux, s’en foutent! Ils roulent à 100-110 km/h et vous poussent dans le fossé pour continuer à rouler plus vite."

Bourdin Direct avec A. Benyahia