RMC

Prix du gaz, de l'électricité... Mais combien de temps les prix vont-ils continuer à grimper?

LECHYPRE D'AFFAIRES - Le gouvernement prépare de nouvelles mesures pour alléger la facture énergétique des Français. Mais combien de temps les prix vont-ils continuer à grimper?

Les espoirs de ceux qui espèrent une chute des prix de l’énergie dès la fin de l’hiver risquent d’être déçus. Il ne faut sans doute pas attendre de baisse avant au moins un an voire deux.

D’abord le pétrole parce que tout part du pétrole: d’un côté la demande va rester soutenue. L'Agence internationale de l'énergie a indiqué cette semaine qu'elle voyait celle-ci atteindre un nouveau pic historique, dès le quatrième trimestre 2022.

De l'autre côté, la production aura du mal à suivre, limitée par le manque criant d'investissements des groupes pétroliers depuis plusieurs années, la pression écologique, et les stocks ne sont pas très élevés. On pourrait ainsi aisément se retrouver avec un baril à plus de 100 dollars dès le début de l'année 2022.

Si le pétrole augmente encore, est-ce que le gaz suivra?

C’est quasi mécanique, puisque les prix du gaz sont indexés depuis toujours sur ceux du pétrole. Et puis il y aussi des raisons spécifiques qui vont pousser les tarifs du gaz à la hausse: le très bas niveau des stocks en Europe, la transition écologique (replacement du charbon par le gaz, certificats verts), la difficulté de la Norvège à augmenter sa production, la volonté de la Russie de ne pas le faire.

Et l’électricité ? On la fabrique avec du pétrole et du gaz, mais pas que

C’est vrai, mais il y quand même beaucoup de raisons d’anticiper un renchérissement de l’électricité: la nouvelle organisation du marché de l’électricité va faire grimper les prix jusqu’en 2025, les besoins de financement croissants de EDF, l’investissement dans les réseaux, les compteurs Linky.

La facture énergétique va sans doute bientôt représenter presque 10% des revenus des Français. Elle n’a jamais été aussi lourde depuis 1945 que deux fois: en 2012-2013, et en 1985 : 12%.

>>> A LIRE AUSSi - Hausse du prix du gaz: comment éviter de payer trop cher?

Emmanuel Lechypre (avec J.A.)