RMC

Quel est l'intérêt d'avoir toujours de plus en plus de loups sur notre territoire?

Le gouvernement a fixé comme objectif d'avoir 500 loups en France d'ici 2023. Mais pourquoi favoriser la présence de l'animal, fortement contestée par les éleveurs de brebis notamment? C'est la question posée ce mardi dans Bureau de vote sur RMC.

Le nouveau plan loup dévoilé lundi par le gouvernement doit permettre d'atteindre les 500 loups sur notre territoire d'ici 2023 (contre 360 environ fin 2017). Un objectif qui met en colère les opposants aux loups, dont les éleveurs de brebis qui paient un lourd tribut puisque le loup est à l’origine de plus de 12.000 attaques de brebis l’année dernière.

"Un intérêt en matière de biodiversité"

Bertrand Sicard, vice-président de Ferus, une association de protection des grands prédateurs en France, a expliqué ce mardi dans Bureau de vote pourquoi la présence du loup était essentielle. "Il y a un intérêt en matière de biodiversité. Le loup est une espèce chapeau, c'est à dire qui est en haut de la chaîne alimentaire, et qui va donner les conditions d'un équilibre naturel dans les espaces biologiques. Aujourd'hui il y a énormément de cervidés, dont le sanglier, en France qui peuvent faire des dégâts aux forêts. Le loup est un excellent régulateur des cervidés. Il attaque les sangliers et il mange du sanglier, bien sûr, où il va se rabattre sur les marcassins ou les animaux faibles".

P. G. avec J-J. Bourdin