RMC

Quels sont les enjeux du congrès sur la biodiversité qui s'ouvre à Marseille?

Des représentants des  Etats, des ONG, des scientifiques et  des peuples autochtones vont tenter de négocier certains accords pour préserver la biodiversité.

Un Congrès décisif pour tenter de sauver la biodiversité s’ouvre ce vendredi à Marseille. Un congrès auquel participera Emmanuel Macron et qui sera clôturé le 11 septembre. Pendant une semaine, 4000 participants vont tenter de prendre des mesures pour préserver la biodiversité sur la planète.

>> A LIRE AUSSI - Pollution de l'air, biodiversité, transport, agriculture... Quelles sont les régions "mauvaises élèves" en matière d'environnement?

Mission principale, influencer le plus possible les décisions des gouvernements pour préserver la biodiversité. Les résolutions prises pendant cette réunion ne sont pas contraignantes. Mais par le passé elles ont déjà eu un impact sur les politiques environnementales des Etats membres.

Quelles mesures pourraient voir le jour?

Les aires maritimes protégées ont par exemple vu le jour après une résolution de ce Congrès. Cette année, une centaine de résolutions ont d'ores et déjà été adoptées. Certaines pour protéger les populations de grands singes, d'autres pour lutter contre la pollution plastique dans les océans.

Mais une vingtaine d'autres mesures doivent encore être négociées. Ce sont les plus ambitieuses, et surtout les moins consensuelles. On trouve par exemple un moratoire sur l'extraction de minerais dans les fonds marins. Les participants espèrent surtout que cette réunion sera une rampe de lancement avant la COP15 pour la biodiversité, prévue en Chine en avril prochain.

Romain Cluzel avec Guillaume Descours