RMC

Ramassage scolaire à cheval, maraîcher municipal: visite du village le plus écolo de France

A Ungersheim dans le Haut-Rhin, la transition écologique est une réalité. Ramassage scolaire en calèche, pas de tracteur pour labourer la terre… RMC s'est rendu dans ce village modèle.

Ungersheim, commune d'un peu plus de 2.000 habitants, a pris les choses en main pour faire sa transition écologique. Ramassage scolaire en calèche, pas d’énergie fossile, pas de tracteur pour labourer la terre mais une traction animale.

La ville possède la plus grande centrale photovoltaïque de la région et revendique une centaine d'emplois créés depuis la transition écologique.

Un cheval de 800 kg pour chauffeur scolaire… Conduit par David, il assure les 4 trajets quotidiens et fait d’économiser aux parents 4.600 km de trajet par année: "On n'arrête pas de parler d'écologie et de retrouver ça à leur niveau, dans leur village à domicile, c'est très sensibilisant pour eux".

"Entre 120.000 et 150.000 euros d'économies"

Un cheval qui laboure aussi le potager municipal. Kendji s’occupe des légumes biologiques plantés par la mairie, qui nourrissent tous les enfants du village, 100kg à fournir chaque semaine, et tout ramassé à la main: "Il faut ramener la petite agriculture au plus proche des gens et que ce ne soit pas un marché de niche comme on peut l'entendre parfois pour le bio".

Mais faire changer les habitudes prend du temps explique le maire. Les habitants avait peur que cela coûte trop cher, et de perdre leur confort de vie: "C'est une politique du petit pas. On a entre 120.000 et 150.000 euros d'économies sur un budget de fonctionnement de fonctionnement de deux millions d'euros ce qui nous permet de ne plus augmenter la fiscalité locale".

Un modèle inspirant: des maires lui ont même rendu visite venus de toute la France de Belgique, du Luxembourg et d’Allemagne.

Mélanie Nunes (avec P.B.)