RMC

Report des élections régionales: pourquoi le Conseil scientifique botte en touche

Le Conseil scientifique a laissé la main aux politiques ce lundi quant à la tenue des élections régionales des 13 et 20 juin 2021.

Le Conseil scientifique a décidé de ne rien décider à la place du gouvernement pour les prochaines régionales. Elles devaient théoriquement avoir lieu ce mois-ci, en même temps que les élections départementales mais elles ont déjà été repoussées à fin juin en raison du contexte sanitaire.

Le Conseil scientifique était appelé à se prononcer sur cette nouvelle échéance ou un nouveau report. Mais il botte en touche. Cette décision ne relève pas du champ de compétence du conseil scientifique, peut-on lire noir sur blanc dans l'avis rendu à Matignon.

Les scientifiques évoquent des risques pour les candidats, les assesseurs, les électeurs

Il incombe aux seules autorités politiques de procéder aux arbitrages nécessaires. Les scientifiques évoquent des risques pour les candidats, les assesseurs, les électeurs. d'autant plus élevés que la circulation du virus est importante.

Si le scrutin est maintenu, cet avis préconise d’encourager au maximum l’usage de moyens dématérialisés lors de la campagne ou encore de recruter des personnes vaccinées pour tenir les bureaux de vote. 

Emmanuel Macron est au pied du mur, commente l'entourage de Valérie Pécresse, candidate à sa propre succession en Ile de France. Cette fois-ci le Président ne pourra pas se défausser sur son conseil scientifique. Le gouvernement doit maintenant remettre d'ici jeudi un rapport au Parlement où il se prononcera sur la tenue du scrutin. 

Pierrick Bonno (avec J.A.)