RMC

Vaisselle réutilisable dans les fast-food: "Les plus mauvais élèves sont KFC et Quick"

L'association Zero Waste montre que plus d'une enseigne de fast-food sur deux (57%) ne respectent pas la nouvelle loi sur la vaisselle réutilisable.

"Maintenant, il faut accélérer les choses". L'association Zero Waste fait une piqûre de rappel aux grandes chaînes de restauration rapide. Elle a demandé ce mardi à Burger King, KFC, McDonald's et Quick de vraiment abandonner le modèle du "tout jetable" et de respecter la nouvelle loi imposant d'utiliser de la vaisselle réutilisable, après avoir constaté des dizaines d'infractions.

Depuis le 1er janvier, les établissements de restauration rapide ayant au moins 20 couverts doivent recourir à de la vaisselle réutilisable (gobelets, assiettes, récipients, couverts...) pour les repas et boissons servis à table, en application de la loi relative à la lutte contre le gaspillage et à l'économie circulaire (Agec) votée en 2020.

"57% des établissements inspectés ne respectent pas cette obligation"

Zero Waste a envoyé ses militants inspecter 286 fast-foods, du 9 au 22 janvier. "Dans 48 villes et territoires" en France, "l'interdiction de la vaisselle jetable pour la restauration sur place est encore peu respectée par les enseignes de restauration rapide", selon un communiqué.

"On militait pour cette mesure depuis des années", rappelle sur RMC ce mercredi matin Juliette Franquet, directrice de Zero Waste France. "On constate que 57% des établissements inspectés ne respectent pas cette obligation".

"Que l'Etat fasse son travail de contrôle des lois"

Pourtant, des amendes sont prévues en cas de non-respect de la mesure: 7.500 euros puis 15.000 euros en cas de récidive et même des sanctions administratives sont possibles. Mais pour le moment, aucune contravention n'a été délivrée malgré le non-respect de la nouvelle loi.

"C'est pour ça qu'on a fait cette action de terrain", appuie Juliette Franquet, de Zero Waste. "On a envoyé des courriers aux enseignes pour les interpeller publiquement et leur dire de se mettre au plus vite en accord avec cette loi, et d'appeler aussi l'Etat à faire son travail de contrôle des lois".

Même si elle concède que la méthode de l'association n'est pas représentative de la globalité de ce qui passe partout dans le pays, Juliette Franquet délivre quelques mauvaises notes: "Les plus mauvais élèves que l'on a constaté sont KFC et Quick puisque tous les établissements que l'on a visité continuaient à vendre leurs produits seulement avec des emballages jetables", explique-t-elle, sur les respectivement 55 et 25 "restaurants" visités.

D'autant que les équipes des établissements en question assurent "ne pas avoir reçu d'informations précises de la part des sièges sur les dates et évolutions envisagées", affirme Zero Waste.

Du côté de Burger King, "les restaurants visités servent majoritairement les repas sur place dans de la vaisselle jetable, à 59%, soit 57 restaurants". Chez McDonald's, "un restaurant visité sur quatre, soit 26 restaurants sur les 110 visités, sert toujours les repas sur place dans de la vaisselle jetable", ajoute l'association.

Les enseignes de restauration rapide servent 6 milliards de repas par an dans 30.000 points de vente en France, ce qui génère 220.000 tonnes de déchets chaque année.

J.A. et AFP