RMC

Vienne: des militants écologistes aspergent de liquide noir un chef d'oeuvre de Klimt

Des militants écologistes ont aspergé de liquide noir un chef d'oeuvre de Gustav Klimt au Musée Léopold de Vienne (Autriche), ce mardi.

Une nouvelle action de militants écologistes contre une oeuvre d'art. Après Les Tournesols de Van Gogh attaqués à la soupe à la tomate à la National Gallery de Londres (Angleterre) le 14 octobre, et Les Meules de Monet aspergées de purée à Postdam (Allemagne) le 23 octobre, c'est un chef d'oeuvre de Gustav Klimt qui a été visé ce mardi au Musée Léopold de Vienne (Autriche). Un liquide noir a été lancé en direction de La Vie et la Mort, qui était protégé par une vitre selon le quotidien autrichien Kronen Zeitung. Une militante s'est aussi collée sur la paroi.

Une revendication sur les réseaux sociaux

"Les restaurateurs sont à l'oeuvre pour déterminer si la peinture protégée par une glace a été endommagée", a déclaré à l'AFP le porte-parole du musée, Klaus Pokorny. Le groupe "Letzte Generation" (Dernière génération), formé d'activistes allemands et autrichiens, a revendiqué l'action sur Twitter en diffusant des images de l'action. Il se définit comme "la première génération à ressentir le début de l'effondrement climatique - et la dernière à pouvoir encore l'arrêter".

"Arrêtez la destruction (de l'humanité) par les énergies fossiles. Nous nous précipitons dans l'enfer climatique", ont crié les militants en s'approchant de l'oeuvre de Klimt.

LP