RMC

A La Penne-sur-Huveaune, les habitants traumatisés après une attaque probable de loups

Douze chèvres ont été tuées ce week-end à la Penne-sur-Huveaune, aux portes de Marseille. Des images d'une caméra thermique diffusées sur les réseaux sociaux semblent confirmer la présence de loups sur le secteur.

Une attaque de loups soupçonnée aux portes de Marseille. Une dizaine de chèvres ont été tuées ce week-end dans la nuit de samedi à dimanche à La Penne-sur-Huveaune, entre Aubagne et Marseille.

Des images prises à l'aide d'une caméra thermique à proximité du lieu de l'attaque, semblent confirmer la présence de loups. On y voit des silhouettes blanches, vraisemblablement des loups. La vidéo diffusée sur les réseaux sociaux a fait près de 5000 vues.

Depuis le loup est sur toutes les lèvres.

“J’ai un peu peur de monter à la colline maintenant. On a été un peu surpris, déjà qu’on a des sangliers, des renards et maintenant des loups. Il faudrait peut-être essayer de les capturer”, estiment ces habitants.

Des caméras installées

Le traumatisme est encore vif pour Sylvie Politi, agricultrice qui a perdu la moitié de ses chèvres, 12 dans la nuit de samedi à dimanche. Aujourd’hui, elle n'arrive plus à revenir sur les lieux. Son champ est clairsemé de carcasses recouvertes de bâches blanches.

“Quand je vois comment elles sont toutes comme ça… Elles avaient toutes un vrai nom, elles venaient manger dans ma main et tout… Que dire de plus… Je n’ai plus de mots”, sanglote-t-elle.

Le visage cerné, Denis Follenbach, garde-chasse patrouille tous les soirs depuis le drame. Il réclame davantage de moyens. “Il faudrait mettre des caméras. Mettre aussi de la présence humaine et tourner un peu plus, peut-être la nuit”, indique-t-il.

De son côté, le maire Nicolas Bazzuchi a installé sur site trois caméras mobiles et une cellule de veille.

Lola Baille avec Guillaume Descours