RMC

Comment faire pour éviter les bouchons avant ce week-end de départ en vacances?

"DUPIN QUOTIDIEN" - Vous prenez la route ce vendredi ou samedi, c’est le grand départ en vacances pour beaucoup de français. Bison Futé voit orange vendredi dans le sens des départs et des retours partout en France et même noir samedi pour les départs.

Comment faire pour éviter les bouchons ? Si vous êtes flexible, décalez votre départ, au moins à dimanche mais c’est toujours mieux de partir en dehors des week-ends, même si c’est souvent compliqué avec les locations à la semaine.

Donc si vous devez partir demain ou samedi, à minima, ciblez vos horaires de départ. En fonction des axes que vous allez emprunter, ça peut être intéressant de partir plus tôt ou plus tard pour éviter le gros de la vague… toutes les indications sont sur le site internet de bison futé. Par exemple samedi matin dans le sens des départs, quittez ou traversez l’Île-de-France avant midi et évitez l’autoroute A20 entre Limoges et Brive-la-Gaillarde, entre 14h et 19h.

>> A LIRE AUSSi - Départs en vacances: pourquoi les prix des carburants augmentent autant?

On a tendance à l’oublier avec les GPS mais c’est très important de préparer son itinéraire, d’anticiper les heures auxquelles vous allez emprunter certaines autoroutes. Et jetez un œil à la météo, pour éviter par exemple, les ralentissements liés à un orage à un certain moment de la journée.

Si vous le pouvez, fragmentez votre voyage, à mi-chemin par exemple, faites une pause d’une nuit quelque part pour optimiser votre trajet. Ça c’est avant le départ, mais au volant aussi, on peut éviter de créer des bouchons.

Car il y a aussi ce qui s’appelle des bouchons fantômes, des ralentissements évitables, uniquement liés à votre conduite soit parce que vous freinez soudainement ou que vous changez de file brusquement alors que la circulation est dense.

Adopter une conduite souple

L’exemple classique, un conducteur qui ralentit pour regarder un accident de l’autre côté de l'autoroute, entraîne d’autres freinages en cascade des automobilistes qui suivent et qui peuvent se retrouver à l’arrêt 20 KM plus loin. Essayez donc d’avoir une conduite homogène, souple.

Est-ce qu’on peut se fier aux outils GPS, comme Waze ou Google Maps… ?

Pour ce type de week-end très chargé, ça a peu d’intérêt nous dit Bison Futé, car il y aura du monde partout. L’algorithme de Waze vous entraîne vers un itinéraire bis qui sera donc aussi très fréquenté…

Et le risque c’est de se retrouver sur des routes secondaires pas adaptées et donc dangereuses. Par exemple, certains axes conseillés par ces navigateurs ne sont pas faits pour supporter le poids des camions ou la fréquence de leurs passages.

Autre dommage collatéral, perturber la quiétude de certains villages qui se retrouvent envahis d’automobilistes.

Caroline Philippe avec Guillaume Descours