RMC

Confinements: un Français sur quatre en couple admet avoir eu envie de rompre

Illustration

Illustration - AFP

EXCLU RMC – Selon une étude Ifop pour YesWebloom.com dévoilée ce matin par RMC, les couples français sont mis à rude épreuve pendant cette crise sanitaire.

Les différents confinements dus à la crise sanitaire ont mis les couples à rude épreuve. Selon une étude Ifop pour YesWebloom.com, une personne sur quatre en couple (27%) admet avoir eu envie de rompre avec son conjoint au cours des périodes de confinement et/ou couvre-feux successifs.

Une envie plus répandue chez les jeunes couples (50% des moins de 30 ans, contre 14% des plus de 60 ans), chez les plus précaires - 46% des hommes ayant un revenu mensuel net par individu inférieur à 900 € (contre 21% chez ceux gagnant plus de 2500 €) ont eu envie de rompre, tout comme 35% des ouvrières (contre à peine 23% des cadres) - ainsi que les Français des grandes métropoles qui, comme ceux de l’agglomération parisienne (32%), vivent généralement dans des logements plus exigus qu’en milieu rural (24%).

L’étude note toutefois que les couples ne se sont pas forcément séparés et ont repoussé leur envie de rupture à après la crise sanitaire. Un risque de rupture qui concernerait un million de personnes selon l’institut de sondage.

Questionnaire auto-administré en ligne 7 au 10 mai 2021 auprès d’un échantillon de 3 003 personnes, représentatif de la population âgée de 18 à 69 ans résidant en France métropolitaine.

Anne-Lyvia Tollinchi