RMC

La Fondation Abbé Pierre recense 300.000 SDF: "C'est maintenant qu'il faut aider"

Un chiffre que l'association redoute de voir augmenter avec la reprise des expulsions à partir du 1er avril prochain et la fin de la trêve hivernale.

Environ 300.000. C'est le nombre de SDF en France selon la Fondation Abbé Pierre. Un chiffre que l'association redoute de voir augmenter avec la reprise des expulsions à partir du 1er avril prochain et la fin de la trêve hivernale.

Selon la Fondation, "avec la crise économique et le chômage de masse, beaucoup de gens risquent de ne plus pouvoir payer leur logement".

Une situation qui ne cesse de s'aggraver. Selon les calculs de la Fondation, depuis 2012, le nombre de sans domicile fixe a doublé.

"C'est maintenant qu'il faut aider à payer les loyers pour ne pas avoir à expulser dans années qui viennent"

La fondation Abbé pierre aimerait que ce chiffre serve d'électrochoc. Pour Manuel Domergue, directeur des études de la Fondation, la crise économique explique cette dégradation de la situation. Mais pas seulement.

"Des crises de certaines institutions comme la psychiatrie, qui laisse des personnes sans solutions, l'aide sociale à l'enfance, qui laisse à 18 ans des jeunes sans aucune solution, la politique migratoire qui ne parvient pas à accueillir correctement les personnes qui tapent à notre porte."

Une inquiétude également: la fin de la trêve hivernale et la reprise des expulsions à partir du 1er avril prochain.

"Tous les gens qui ont perdu des revenus ne parviennent pas à payer leur loyer. Et donc c'est maintenant qu'il faut les aider pour ne pas avoir à les expulser dans les années qui viennent"

"Avec le reconfinement, ça casse tous les plans, les gens baissent les bras"

Cette inquiétude est partagée par beaucoup d'associations. Julie est bénévole au Secours Populaire. Elle voit des sans abris qui n'arrivent pas en s'en sortir.

"Je pense que ceux qui pouvaient sortir la tête de l'eau avaient la motivation et c'était génial mais là avec le reconfinement ça casse tous les plans donc les gens baissent les bras."

La Fondation Abbé Pierre demande "la création d'un fonds d'aide au paiement des loyers et des charges, doté de 200 millions d'euros". 

Rémi Ink (avec J.A.)