RMC

Le hand spinner a tous les atouts pour devenir un jouet culte

En quelques semaines, le hand spinner est devenu un véritable phénomène dans les cours de récréation

En quelques semaines, le hand spinner est devenu un véritable phénomène dans les cours de récréation - PHILIPPE LOPEZ / AFP

Véritable phénomène dans les cours de récréation depuis quelques semaines, le hand spinner pourrait bien s'arroger le statut de "jouet culte" au même titre que le Meccano ou les Lego, assure Pascal Pinteau.

En quelques semaines, un nouveau jouet a envahi les cours de récréation, entraînant ruptures de stocks et files d’attente devant les magasins. Baptisée hand spinner, cette toupie nouvelle génération fait littéralement tourner la tête des plus jeunes, à tel point qu’il s’en ait vendu plusieurs centaines de millions d’exemplaires dans le monde, depuis sa commercialisation auprès du grand public aux Etats-Unis en avril dernier. Comment expliquer un tel phénomène ? Ce jouet est-il promis à un brillant avenir ? Eléments de réponse avec Pascal Pinteau, journaliste auteur du livre Jouets cultes, publié aux éditions Nouveau Monde en 2008.

Qu’est-ce que le hand spinner ?

"Le hand spinner est une sorte de toupie en plastique en forme d'étoile à trois branches qui a été inventé dans les années 1990 par une mère de famille américaine, Catherine Hettinger. En 1993, elle a déposé un brevet pour ce roulement à billes qu'elle avait conçu elle-même pour distraire sa fille de 7 ans qui souffrait de troubles musculaires. Constatant les effets positifs de cet outil pour sa fille, elle a tenté d'approcher des fabricants de jouets pour leur vendre son idée mais ces derniers ne se sont pas montrés intéressés. Catherine Hettinger n'a pas renouvelé son brevet et ce n'est que cette année, après avoir fait ses preuves auprès d'enfants autistes, que le jouet a été développé pour le grand public".

Quels sont les ingrédients pour qu’un jouet devienne culte ?

"Dans mon ouvrage, j'ai listé une quinzaine de jouets qui sont devenus des jouets cultes au cours du XXème siècle. Parmi eux, le Meccano, les petites voitures Hotwheels et Matchbox, les Lego, les G.I. Joe ou encore les Transformers. On parle de jouet culte lorsqu'un jouet est resté dans l'imaginaire des gens, à tel point qu'il a franchi les générations. Un jouet culte marque véritablement son époque, soit parce qu'il a introduit une innovation technique, soit parce qu'il est basé sur une approche radicalement différente de ce qui se faisait auparavant pour amuser les enfants. Les parents qui ont joué avec éprouvent un réel plaisir à partager leur expérience avec leurs enfants. Les jouets cultes partagent souvent une même caractéristique : leur taille réduite qui leur permet de rentrer dans la poche des enfants, et donc d'investir les cours de récréation. Ils peuvent se jouer collectivement, ou individuellement. Dans ce dernier cas, les enfants se lancent alors des défis entre eux et organisent des compétitions qui entraînent le succès commercial du jouet car chacun doit avoir son exemplaire".

Le hand spinner a-t-il ce potentiel ?

"Face à l'ampleur du phénomène, il est fort probable que le hand spinner devienne un jouet culte dans une quinzaine d'années. Même si les ventes s'essoufflent dans quelques mois, une telle quantité d'enfants auront joué avec aux quatre coins du monde que l'on peut parier que ce jouet refera surface plus tard. Seule ombre au tableau : l'incident qui vient de se produire aux Etats-Unis. Une jeune fille de 10 ans a en effet été transportée aux urgences après avoir manqué de s'étouffer avec son jouet. Si de tels accidents se multiplient, le brillant avenir du hand spinner pourrait bien être anéanti en quelques semaines".

Propos recueillis par Mélanie Rostagnat