RMC

Covid: la vente des autotests autorisée dans les supermarchés

La vente des autotests est désormais autorisée dans les commerces de détail, jusqu'au 31 janvier. C'était une forte demande des supermarchés.

Les autotests ne seront désormais plus seulement disponibles dans les pharmacies. Mais aussi dans les supermarchés. Leur vente par les commerces de détail a été autorisée par un arrêté du ministère de la Santé, signé ce lundi et publié ce mardi. "A titre exceptionnel et jusqu'au 31 janvier 2022, les autotests de détection antigénique du virus SARS-CoV-2 sur prélèvement nasal (…) peuvent être vendus au détail (…) et faire l'objet, à cette fin, d'un approvisionnement", indique le texte.

La grande distribution réclamait cette autorisation depuis quelques semaines. "Si le gouvernement autorise la vente d'autotests en grande surface, je serai le premier à en commander, avait assuré Michel Biero, le patron de Lidl France, sur RMC le 22 décembre. Je ne vais pas en commander tant que le gouvernement ne m'y autorise pas. Le pic Omicron devrait arriver le 15 janvier, tout le monde va vouloir se tester et vendre des autotests en grande surface, ça me paraît bien."

>> Tous les podcasts de RMC

"Nous les vendrons à prix coûtant"

"Nous souhaitons absolument en vendre, avait également affirmé sur RMC le PDG de Système U, Dominique Schelcher, ce lundi. Nous avions déjà fait cette demande l’année dernière. On a pu constater que la volonté de se tester très forte. Les clients nous ont réclamé des autotests. Nous sommes dans les starting-blocks. Nous les vendrons à prix coûtant. L’objectif, ce n’est pas une activité en plus, mais un service en plus. Nous sommes prêts à passer les commandes dès que l’autorisation sera donnée. Nous ne pouvons pas stocker des marchandises sans avoir l’autorisation de les vendre. Nous espérons l’avoir." C'est fait. Dans les prochains jours, il sera bien possible d'acheter des autotests dans les supermarchés. 

LP