RMC

"Elles ont peur d’être abandonnées": la situation difficile des personnes atteintes d'un cancer

La pandémie de coronavirus trouble les traitements et opérations des personnes atteintes de cancer.

"Il faut absolument continuer les traitements contre le cancer". Le professeur Axel Kahn, président de la Ligue nationale contre le cancer, était l'invité de RMC ce mercredi matin, et témoigne de la difficulté de la situation des 4 millions de Français atteints d'un cancer en pleine épidémie de coronavirus en France et dans le monde.

"Leur situation est terrible. Elles sont très nombreuses, il y a 4 millions de personnes traitées pour un cancer. Elles savent qu’elles sont fragiles. Elles sont inquiètes comme vous et moi. Elles sont plus fragiles et à cause de la surcharge des services de soins, on est obligé de modifier leurs soins, à reporter leurs opérations, à repousser leurs cures de radiothérapie ou chimiothérapie. Elles ont peur d’être abandonnées."

"Tous les ans 150.000 personnes meurent chaque année du cancer. N’oublions pas"

Axel Kahn rappelle que 150.000 personnes meurent d'un cancer chaque année et qu'il ne faut surtout les oublier durant cette pandémie qui les affecte physiquement et moralement.

"La ligue contre le cancer est mobilisée pour leur répondre et régler des situations difficiles. Dans la majorité des cas on arrive à maintenir deux fers au feu. Essayer de ne pas leur faire perdre de chances d’être bien soignées et de les protéger le mieux possible d’une infection au coronavirus. Si cela se prolonge ce sera de plus en plus difficile. On va avoir 20 à 30.000 morts. Mais tous les ans 150.000 personnes meurent chaque année du cancer. N’oublions pas."
J.A.