RMC

Faut-il fermer les écoles? A Drancy, situation catastrophique avec 22 classes fermées

"Il faut appuyer sur tous les freins, y compris celui de l'école", plaide par exemple Rémi Salomon de l'APHP. Le gouvernement joue la montre.

Situation sanitaire alarmante dans un lycée de Drancy en Seine-Saint-Denis. Face à la multiplication des cas, 22 classes du lycée Eugène-Delacroix sont fermées aujourd'hui et plusieurs professeurs ont exercé leur droit de retrait. Environ 500 élèves sur 2.400 sont concernés par ces fermetures.

Une campagne de tests aura lieu dans les prochains jours pour détecter personnels et élèves malades. Les personnels de ce lycée avaient dénoncé jeudi dernier dans une lettre ouverte adressée à Emmanuel Macron et Jean-Michel Blanquer une "situation alarmante" qui justifiait leur droit de retrait.

"Il faut appuyer sur tous les freins"

Fabrice Morel est professeur dans ce lycée de Drancy. Il salue la fermeture des classes mais estime que le rectorat aurait pu aller plus loin.

"La densité va baisser donc c'est déjà un premier point; ça n'empêche pas qu'on puisse se retrouver avec des groupes complets dans une classe de 25-30 élèves. Face à la situation, il est peut-être nécessaire de fermer l'établissement."

Il faut dire que la situation dans l'ensemble du département est désastreuse. Et dans certains établissements scolaires en particulier. Stéphane Peu, député de Seine-Saint-Denis.

"783 de taux d'incidence ce week-end. Il y a des taux d'incidence"

Ce député est contre la fermeture des établissements, rappelant le coût social très important. Malheureusement, pour Rémi Salomon, président de la Commission Médicale d'Etablissement de l'APHP, il n'y a plus le choix.

"Mon sentiment est que nous sommes arrivés aujourd'hui à une situation où il faut appuyer sur tous les freins. Y compris celui de l'école. Il faut fermer avant les vacances de Pâques, mais il faudra les rouvrir très vite."

Une campagne de test massive, visant personnels et élèves, aura lieu demain et mercredi dans le lycée Eugène-Delacroix à Drancy. 

Rémi Ink (avec J.A.)