RMC

"Les patients sont très demandeurs": comment se déroule la vaccination en pharmacie

Marie-Christine Le Quellec, pharmacienne en Ille-et-Villaine, assure que tout se passe bien pour la vaccination dans les officines alors qu'elle teste le protocole depuis mardi.

Les premières doses de vaccin livrées à partir de ce jeudi dans les pharmacies. 67.000 doses d’AstraZeneca dans les 18 départements où l'épidémie circule le plus fortement, pour un coup d'envoi de la vaccination en officine dans la foulée.

A charge pour ces professionnels de santé de s’assurer que les Français qui prennent rendez-vous font partie des plus de 75 ans ou des plus de 50 ans souffrant de comorbidités. Une vérification qui passera par l'examen de la carte vitale, et par un entretien oral.

"La vaccination anti-grippale avait déjà montré ses preuves"

Marie-Christine Le Quellec, pharmacienne en Ille-et-Villaine a pu commencer dès la vaccination dès mardi. C'était en effet le souhait de l'ARS Bretagne de "tester" en quelque sorte le protocole quelques jours avant dans 4-5 pharmacies de la région. Et tout se passe bien selon cette pharmacienne.

"Ça se passe très bien : les patients sont très demandeurs bien sûr. La vaccination anti-grippale avait déjà montré ses preuves. Nous sommes à proximité des patients, l’organisation se fait bien. Ca devrait fonctionner"

Alors que certains médecins libéraux se sentent floués, ce n'est pas vécu comme une concurrence avec les généralistes selon la pharmacienne qui assure que le climat est bon dans son département.

"Il y a une bonne coopération interprofessionnelle avec les médecins. Nous avions besoin de coopération avec les médecins et les infirmières."
J.A.