RMC

"On a besoin d'union": la vaccination obligatoire divise les Français

-

- - -

Le sujet brûlant de la vaccination obligatoire contre la covid-19 fait débat et divise les Français.

La vaccination obligatoire pour tous est-elle envisagée par le gouvernement? Si la ministre de la culture Roselyne Bachelot a affirmé mercredi soir ne pas y être favorable, l'exécutif semble n’écarter aucune possibilité.

Emmanuel Macron, en déplacement en Nouvelle-Calédonie a lancé un nouvel avertissement parlant de "l’égoïsme" et "l’irresponsabilité" de certains.

Les Français sont-ils prêts à passer à l’obligation vaccinale généralisée? Les avis sont mitigés, comme nous avons pu le constater dans les rues de Toulouse.

"On est dans un pays où on a la chance d'avoir des vaccins"

Pour Mélanie, 51 ans et ses 7 enfants, l’obligation est nécessaire.

"Il faut sortir de cette situation, de cette crise, il faut que les gens acceptent que des fois il y ait des choses imposées"

Didier a fait parti des premières personnes vaccinées, il souffre d’une pathologie lourde et il est un farouche défenseur du vaccin.

"Je suis absolument pour, ça aurait dû être fait depuis longtemps. On est dans un pays où on a la chance d'avoir des vaccins. C'est le seul moyen d'en sortir donc je ne vois pas pourquoi il y a des réfractaires."

"Obliger ce n'est jamais une bonne chose"

Un discours dans lequel Amélie ne se reconnaît pas. Elle n’est pas contre le vaccin mais plutôt contre l’obligation. Elle a fait le choix de ne pas se vacciner.

"Ca m'embêterait vraiment, je me sentirais démunie de ma fonction de libre-arbitre, c'est la contrainte."

Convaincre plutôt que contraindre. C’est la méthode que défend Jérôme Marty, médecin généraliste directeur d’une clinique près de Toulouse et opposé à la vaccination obligatoire pour tous.

"Obliger ce n'est jamais une bonne chose. Ca ne pourrait que crisper un petit peu plus un certain nombre de mouvements que l'on peut trouver dans la rue aujourd'hui. face au virus on a n'a pas besoin de désunion, on a besoin d'union."

Pour l’heure, seuls les personnels soignants ont l’obligation de se faire vacciner avant le 15 septembre prochain…

Estelle Henry (avec J.A.)