RMC

Pizzas Buitoni encore en vente: Franprix va "recontrôler" tous ses magasins et promet des sanctions

Après que RMC a découvert que des pizzas Buitoni censées être retirées des rayons étaient toujours en vente dans certains magasins, Franprix annonce que des contrôles vont être effectués et des sanctions seront prises contre les gérants en cas de non-respect de la procédure.

Des pizzas interdites, mais encore en vente. Comme l'a montré RMC ce mardi matin, des produits de la gamme Fraich'up de Buitoni, concernés depuis le 18 mars par une procédure de retrait-rappel en raison des dizaines de cas graves de contaminations à la bactérie E.coli, sont toujours disponibles dans les rayons de certains magasins, notamment Franprix. L'enseigne de supermarchés annonce à RMC que de nouveaux contrôles vont être effectués dans tous ses magasins. Et promet que des sanctions seront prises contre les gérants qui ne respectent pas les obligations réglementaires.

"Tous les magasins seront recontrôlés dans les 48h"

"Nous avons immédiatement déployé un dispositif « task force » de vérification visuelle dans 100% des magasins afin de s’assurer que la procédure a bien été appliquée, doublé d’un rappel écrit des obligations réglementaires. Dans le cas où des magasins seraient identifiés, la marchandise devra être détruite immédiatement et des sanctions seront prises à l’encontre du gérant. Tous les magasins seront recontrôlés dans les 48h", indique Franprix.

Deux enfants sont morts, 56 cas ont été confirmés

Selon le dernier bilan de Santé Publique France, réalisé au 4 mai, 56 cas de contamination par la bactérie E. coli ont été confirmés, en lien avec les pizzas Buitoni de la gamme Fraich’up, entre le 18 janvier et le 5 avril. Cela concerne 55 enfants et un adulte, dans 12 régions de France métropolitaine. Deux enfants sont décédés. Sur les 55 enfants malades, 48 ont présenté un SHU (syndrome hémolytique et urémique). La procédure de retrait-rappel des produits a été lancée le 18 mars. "Le nombre total de cas de SHU en lien avec la consommation de ces pizzas se stabilise depuis le retrait-rappel", indiquait Santé Publique France le mois dernier.

LP avec Marie Dupin