RMC

Quelle est l'efficacité d'un confinement local?

-

- - AFP

En France, deux départements d'Outre-mer ont déjà connu des confinements locaux. À l'étranger, les résultats divergent selon le mode appliqué.

Avant les Alpes-Maritimes, deux départements d’outre-mer avaient déjà expérimenté le confinement le week-end: la Guyane et Mayotte. En Guyane, le confinement débutait le samedi en fin de journée et s’étirait jusqu’au lundi à l’aube. Un couvre-feu était aussi appliqué en semaine. Bilan, une nette diminution du nombre de cas, mais pour la directrice de l’ARS locale, elle résulte davantage de l’addition des mesures que du confinement lui-même. Quant à Mayotte, tout le territoire a été mis sous cloche le 5 février, et les effets ne se font pas encore sentir.

Les résultats diffèrent à l'étranger

Pour mesurer précisément l’efficacité de ces mesures locales, il faut se tourner vers l’étranger. La grande majorité de nos voisins y a recouru, et en particulier l’Italie, avec des résultats contrastés. La région de Vénétie, où le premier décès a été enregistré l’année dernière, a été confinée très vite, la population a été largement testée et le virus a beaucoup ralenti sa propagation. En revanche, quand la région de Lombardie a été bouclée la première fois, il était encore possible d’en sortir, alors les Italiens ont quitté le nord du pays, ce qui a contribué à diffuser le Covid-19 au sud. Conclusion, cette méthode peut fonctionner si elle est assortie d’un dépistage massif et d’une interdiction de sortie du territoire.

Enfin plus loin de nous, les confinements locaux ont fait leurs preuves, mais dans des conditions particulières. La Chine a été le premier pays à le décider et continue de le faire. En janvier, une ville de 11 millions d’habitants a été fermée, sous contrôle de l’armée, qui apportait directement aux habitants de quoi manger chez eux. Il n’était pas question de quitter son domicile, même pour une heure, même avec une attestation. Un mois après, plus un nouveau cas dans cette ville. Reste également l’exemple de l’Australie, qui confine dès qu’un cas fait son apparition, comme la semaine dernière à Melbourne. Un confinement éclair de cinq jours qui a porté ses fruits, mais la situation était beaucoup moins inquiétante que dans les Alpes-Maritimes aujourd’hui.

>> A LIRE AUSSI - "On ne s'interdit rien": le gouvernement envisage d'autres confinements locaux avant des restrictions nationales

Louis Amar