RMC

Repas de Noël: un Français sur trois a prévu de boire de l’alcool et de conduire ensuite

Pierre Lagache, président départemental dans le Lot de la Ligue contre la violence routière, alerte sur cette soirée.

Tous les ans, les fêtes de fin d'année sont marquées par une augmentation des accidents de la route. Mais cette année, alors que la soirée du réveillon de Noël sera la dernière de l'année sans couvre-feu, les associations de prévention routière sont nombreuses à appeler à la vigilance.

Un Français sur trois a prévu de boire de l'alcool et de reprendre la route pour les fêtes de Noël selon une étude de l'association Assurance Prévention.

“Il y a lieu d’être un peu inquiet. Le fait qu’il n’y ait pas de couvre-feu va créer un espèce d’appel d’air. On élimine un demi-verre par heure. Le conseil, il est bien évidemment de s’organiser, de ne pas prendre la voiture après avoir bu, donc de dormir sur place. Le contexte actuel va favoriser un relâchement, il faut rester responsable, vigilant. C’est le message qu’on veut faire passer”, indique Pierre Lagache, président départemental de la Ligue contre la violence routière. 
La rédaction de RMC