RMC

Explosion du nombre d'accidents de trottinettes électriques en un an: "Si on ne dérange pas les passants, on est mis en danger par les voitures"

Les trottinettes électriques se propagent à une vitesse vertigineuse dans les rues. Pourtant, elles sont la cause de nombreux accidents en ville. Ils ont augmenté de 23% sur l'année 2017.

Romain, fait partie de ces Français, qui seraient 1 sur 3, à utiliser un engin électrique pour se déplacer. Dernièrement, il a sauté le pas et opter pour la trottinette électrique: "C’est vachement cool. Le fait d’avoir ce côté électrique ça fait un peu surfer des villes". 

Un mode de déplacement qu'il apprécie même si il s'en rend des préconisations à prendre: "C’est vrai qu’il faudrait idéalement porter un casque. Quand il y’a trop de monde, je descend ou alors je roule vraiment en équilibre , au pas, je fais attention". 

Romain circule sur les trottoirs avec sa trotinettes. Hors de question pour lui d'aller sur les routes: "D'accord, on ne dérange pas les passants mais derrière, on est mis en danger par les voitures” avoue t-il. 

La loi mobilité réglementera la circulation en trottinettes 

Un mode de déplacement qui a ses risques. Preuve en est, les trottinettes électriques sont la cause de nombreux accidents en ville. Ils ont augmenté de 23% sur l'année 2017.

Christophe Prudhomme, porte-parole de l'association des Médecins urgentistes de France encouragent les usagers à prendre plus de précautions: "Une trottinette électrique c’est 20km/h donc c’est un choc qui peut etre violent sans casque. Si on est pas vigilant on risque l’accident". 

Se déplacer en trottinettes, c'est le risque de finir avec de simples contusions, des simples fractures voire des traumatismes crâniens si son comportement n'est pas adéquat. 

Le sujet est pris au sérieux par le gouvernement français. La ministre des Transports, Elisabeth Borne, présentera la loi mobilité d'ici la fin du mois. Une de ses intentions, faire disparaître les e-trotteurs des trottoirs. Les trottinettes pourraient ainsi avoir l'obligation de rester sur la chaussée ou les pistes cyclables.