RMC

Le boom des voitures sans permis: mais qui sont les acheteurs?

-

- - -

CA VOUS CONCERNE - La voiture sans permis a plus que jamais la côte. Mais elle reste un véhicule cher.

La voiture sans permis, la VSP, est en train de remplacer le scooter chez les jeunes. En France il y a eu 15.5000 immatriculations de voitures sans permis en 2020, une hausse de 16% par rapport à 2016. Et la hausse est encore plus spectaculaire dans le sud: sur la même période les immatriculations ont presque doublé en Corse, dans le Var et les Alpes-Maritimes. Elles ont augmenté de 30% dans les Bouches-du-Rhône. 

Ces voitures peuvent se conduire dès 14 ans et sont bridées à 45km/h. Pour la conduire, il y a juste besoin du permis AM, ancien brevet de sécurité routière, en gros 8h de cours en auto-école. Un sacré avantage quand on sait que les délais pour obtenir son permis explosent dans les grandes villes: jusqu’à 10 mois d’attente ! Et ce ne sont plus les pots de yaourt qu'il avait il y a encore quelques années: aujourd’hui les voitures sans permis sont design, confortables, avec un intérieur soigné et il y a même des versions "sport... Bref : elles sont cool ! et ça évidemment ça plait aux jeunes. 

Une grosse amélioration côté sécurité

Avant ces voitures sans permis étaient dangereuses, c’est ce qu’on appelait des cercueils roulants ! mais encore une fois il y a eu une grosse évolution sur ces voitures, y compris du côté de la sécurité. Finalement c’est un des engins motorisés avec le plus faible taux d’accident. Le risque c’est paradoxalement leur petite vitesse, qui peut surprendre, c’est pour ça que ces voitures sont interdites sur les 4 voies ou les autoroutes. Elles sont en tout cas bien moins dangereuses que les scooters. De quoi rassurer les parents qui sont prêts à payer pour la sécurité de leurs enfants.

Des voitures au coût élevé

Ces voitures coûtent cher, entre 7000 et 17.000 euros pour une voiture neuve. Mais on économise le prix du permis, et surtout elles consomment très peu et en ce moment on sait à quel point c’est un critère important. Ce sont aussi des voitures qui se revendent très bien d’occasion, un autre argument qui plait bien aux parents.

En revanche il y a quand même des points négatifs : l’assurance est, elle, très chère et ce sont des voitures assez bruyantes. La grande majorité roule au Diesel, mais c’est en train de changer, notamment avec l’arrivée sur le marché l’an dernier d’un petit Ovni de Citroën, modèle électrique très surprenant en forme de cube, sans coffre, accessible pour moins de 7000 euros, le modèle le moins cher actuellement sur le marché.

>> A LIRE AUSSI - "C'est excessif mais ce serait la solution idéale": faut-il confiner la population les jours de pic de pollution?

Géraldine de Mori