RMC

Soupçonné de 24 cas d'empoisonnement, l'anesthésiste de Besançon reste en liberté: "Une incompréhension, des interrogations et surtout une colère"

L'anesthésiste de Besançon reste en liberté. Le pourvoi du parquet général a été rejeté mercredi. Le docteur Pechier est soupçonné de 24 cas d'empoisonnement sur des patients dont 9 mortels. Parmi les victimes, Teddy, 4 ans. Il souffre de séquelles psychologiques aujourd'hui. Me Jean-Michel Vernier est l'avocat de ses parents qui sont aujourd'hui très en colère.