RMC

Suppression de postes à General Electric: l'Etat "prêt à abonder jusqu'à 50 millions d'euros"

Le géant américain General Electric a confirmé qu'il envisage de supprimer 1.050 postes en France. Les salariés de l'usine de Belfort sont inquiets alors qu'Emmanuel Macron demande à GE de tenir ses engagements sur l'emploi. Agnès Pannier-Runacher, secrétaire d’État à l’Économie était l'invitée de RMC.