RMC

L'astuce sur Instagram pour protéger les sites prisés des touristes

Depuis ce lundi, une fonctionnalité sur Instagram permet d'indiquer le siège du WWF à Paris en lieu et place de lieux paradisiaques.

Une fausse géocalisation pour préserver des sites touristiques qui ne sont pas pensés accueillir autant de public. C'est du moins ce qu'à pensé WWF qui a développé avec Instagram une toute nouvelle fonctionnalité. 

Une fonctionnalité en partenariat avec Instagram 

Mis en avant via les réseaux sociaux, ces paradis de tourisme attirent les touristes et deviennent très rapidement des enfers de plastique, de déchets et de pneu avec des voitures garées à proximité. Pour éviter que ça se reproduise, Instagram lance donc une nouvelle fonctionnalité, en partenariat avec le WWF.

Depuis lundi, au lieu d’inscrire la géolocalisation réelle de vos photos, vous pouvez cocher la mention "I Protect Nature", qui signifie "je protège la nature". Une localisation fictive qui correspond au siège du WWF à Paris. L’objectif est évidemment de sensibiliser les utilisateurs d’Instagram, ce réseau de partage de photos qui réunit plus d’1 milliards d’utilisateurs dans le monde dont 14 millions en France.

Un exemple dans le Var

Cette fonctionnalité entre en résonance avec un fait qui était arrivé il y a quelques semaines avec un endroit magnifique dans le Var, un trou de verdure où chante une rivière. Cet endroit paradisiaque était alors inconnu du grand public jusqu’à ce qu’il soit pris en photo, relayé sur Facebook et Instagram et devenu, en quelques heures, une véritable attraction touristique.

L'endroit avait été envahi par des centaines de personnes à la recherche du dernier endroit "cool" pour passer la journée au calme, mais surtout pour faire la photo parfaite. Une photo qui va à son tour déclencher la venue de milliers de personnes.

Matthieu Rouault avec Julien Vattaire