RMC

Traitement à l'arrêt, relais entre membres de la famille: ce qu’il se passe dans la chambre de Vincent Lambert

Arrêtés mardi dernier après la décision de la cour de cassation, les soins de Vincent Lambert ne reprendront pas. Dans une lettre ouverte, Viviane et Pierre Lambert estiment que "la mort de Vincent est désormais inéluctable".

Les parents de Vincent Lambert ont renoncé à tout recours juridique pour reprendre les traitements de leur fils. Dans une lettre ouverte, Viviane et Pierre Lambert estiment que "la mort de Vincent est désormais inéluctable". Désormais, les membres de la famille de Vincent Lambert sont unanimes: il faut entourer le patient. Scindé en deux groupes matin et soir, ils se relaient à son chevet. 

Chaque camp se relaie au chevet de Vincent Lambert. Cette nuit, par exemple, c’est François qui est resté près de son oncle dans un lit de camp. Le neveu de Vincent Lambert reconnaît qu’il règne une certaine sérénité dans le service. Mais il confie que c’est difficilement supportable de voir l’état de son oncle se dégrader. 

"On a beau se dire qu’il ne souffre pas, c’est toujours problématique de voir un corps qui dépéri petit à petit, qui devient de plus en plus maigre parce que vous avez le temps de perdre du poids sur une semaine. Mais le principal, c’est qu’on se dit qu’il ne souffre pas et qu’il va partir. Il y a une forme d’apaisement quand même. J’espère que ce sera vraiment fini", explique-t-il. 

Pas de souffrance

Depuis la semaine dernière, l'hydratation et la nutrition artificielle qui maintenaient Vincent Lambert en vie ont été arrêtés explique le docteur Alain Ducardonet.

"On va avoir les organes qui vont se fatiguer et le cœur va s’arrêter. On associe à l’arrêt des traitements une sédation profonde et continue. Ça veut dire que s’il y avait le minimum de conscience et bien, il n’y aurait aucune perception de quoique ce soit, et en tout cas aucune souffrance", affirme-t-il. 

Pour l'instant, les médecins ne savent pas comment le corps de Vincent Lambert peut réagir. Ils préfèrent ne pas se prononcer sur la date de son décès. Son neveu François estime que ses grands-parents maintiennent malgré tout une pression malsaine sur l’équipe médicale. Viviane et Pierre Lambert ont déposé plainte vendredi dernier contre l’hôpital et le médecin de Vincent Lambert pour tentative d’homicide.

Marion Dubreuil et Jean-Baptiste Bourgeon avec Guillaume Descours