RMC

Uniformes, levée de drapeau… Les méthodes atypiques d'une école de Montfermeil

La minute de silence en hommage aux victimes des attentats a été respectée par tous les élèves de l'école Alexandre Dumas, à Montfermeil, en Seine-Saint-Denis. Une école privée qui accueille 98% de musulmans, pour certains en grande difficulté et dont les méthodes atypiques portent leurs fruits selon sa responsable, invitée d'RMC ce vendredi.

Ses méthodes sont empruntées à l'école de nos parents ou grands-parents, et même à l'armée, et pourtant elles sont remises au goût du jour par les incidents qu'ont connu des établissements scolaires le 8 janvier pendant la minute de silence en mémoire des victimes de l'attentat contre Charlie Hebdo. Des incidents qui reposent la question des valeurs républicaines et de l'autorité à l'école.

On parle de l'école Alexandre Dumas, à Montfermeil, en Seine-Saint-Denis. Un établissement privé, mais "non confessionnel", créé en 2012 et qui accueille 108 élèves de la primaire au collège dont 98% sont musulmans, certains en grande difficulté. L'année scolaire coute 750 euros, le reste du financement est apporté par des dons. C'est la “Fondation espérance Banlieue” qui a financé l'installation de cette école. Sa responsable, Anne Coffinier, était l'invitée de Jean-Jacques Bourdin ce vendredi.

"Levée du drapeau"

A Alexandre Dumas, on porte l'uniforme : polo blanc, sweat, pantalon ou jupe noire. Les professeurs aussi doivent avoir des tenues soignées, notamment veste et cravate pour les hommes. L’élève le plus méritant de la semaine a le privilège de faire la levée de drapeaux (français et européen) qui a lieu chaque lundi matin, devant tout le corps professoral et tous les élèves. A cette occasion, les élèves, main sur le cœur, récitent la phrase suivante : "Pour remercier nos parents et notre pays qui nous permettent d’étudier ".

"Les élève se tutoient entre eux, mais ils sont vouvoyés par les professeurs dès le CP, ajoute Anne Coffinier. Ça c'est très puissant, l'élève se dit 'je suis une personne, je suis respectable et il va falloir que je sois à la hauteur du respect que l'on me porte. Ils portent un regard différent sur eux-mêmes". Dans cet établissement, on ne cherche pas à suivre scrupuleusement un programme. Au contraire, on s'arrête sur ce qui ne va pas. "Beaucoup d'élèves ont des problèmes de lecture. On va donc travailler la lecture en priorité. On va arrêter la biologie, l'histoire etc.", explique Anne Coffinier.

"Les élèves ne peuvent plus jouer les parents contre l'école"

Surtout, tout est fait pour impliquer au maximum les parents. Échec ou réussite de chaque élève est signalé immédiatement par texto aux parents. "Et en cas de faute disciplinaire grave – nos élèves ne sont pas des petits anges -, le directeur explique le problème avec les parents et tous ensemble cherchent une solution éducative dans son bureau. Puis l'élève rentre. Il voit le directeur et ses parents du même côté du bureau. ce sont les parents qui annoncent à leur enfant la sanction. Ainsi, l'élève ne peut plus jouer les parents contre l'école, et ça restaure l'autorité des parents aux yeux des enfants". Quant à la cantine, "chacun amène son panier repas, et la question est réglée".

Pas de problème pendant la minute de silence

Anne Coffinier assure que la minute de silence a été respectée à Alexandre Dumas. "Au lieu de faire directement la minute de silence, élèves et professeurs en ont d'abord parlé entre eux en évoquant les faits, juste les faits. Et les élèves y ont tous participé car ils savaient à quoi ça correspondait". "Je pense que ce modèle est largement transposable aux autres écoles", assure-t-elle. Mais "ce qu'il faut c'est un directeur qui soit un vrai éducateur, il faut les trouver ces directeurs".

Quoiqu'il en soit, une autre école de ce type s'est créée à Marseille et cinq autres projets sont en cours. Et Anne Coffinier assure que "pleins de maires de banlieues nous sollicitent pour ouvrir des écoles Espérance banlieue".

VOTEZ - Faut-il chanter régulièrement la Marseillaise à l'école?


Suivez Jean-Jacques Bourdin sur Twitter Follow @JJBourdin_RMC
Réagissez sur le compte Twitter d'RMC avec le hashtag #BourdinDirect Tweet #Bourdindirect

Philippe Gril avec Jean-Jacques Bourdin