RMC

XL Airways demande son placement en redressement judiciaire: "La France est très taxée par rapport aux compagnies étrangères"

3 semaines après Aigle Azur, la compagnie aérienne française XL Airways se déclare en cessation de paiement et demande son placement en redressement judiciaire . C'est une nouvelle illustration de la difficulté des compagnies françaises à rivaliser avec la concurrence dans un marché où tout le monde ne joue pas à arme égale, selon le spécialiste en aéronautique Gérard Feldzer.