RMC

36e condamnation pour le "harceleur de majorettes"

Olivier Piétri ou le "harceleur de majorettes" à une véritable obsession pour celles-ci. Le problème, c’est qu’il ne se contente pas d’applaudir les défilés. En effet, il est oppressant au point de multiplier les condamnations depuis quelques années. En Seine-et-Marne, par exemple, où il a arnaqué un club dont il a détourné le chéquier. Ailleurs, il a plusieurs fois menacé des adolescentes, y compris d’enlèvement. Plusieurs fois incarcéré, il a interdiction de rentrer en contact avec des mineurs. Pourtant, en avril dernier à Béthune dans le Pas-de-Calais, il a tenté de monter un club de majorettes. La Justice vient une nouvelle fois de lui infliger une peine de 10 mois de prison ferme pour faux et usage de faux. C’est sa 36e condamnation.