RMC

Barrand : "Oui, une grève des labos est possible"

Dans le Budget 2023, l'Assurance maladie demande aux laboratoires des économies et une baisse des remboursements sur la biologie de proximité et d'urgence, celle qui, en résumé, c'est occuper des tests Covid. Une annonce qui a provoqué la colère de certains syndicats de laboratoires et de Lionel Barrand, président du Syndicat national des Biologistes Médicaux : "Les 250 millions d'euros demandés par le gouvernent, on est prêt à les donner. On est prêt à faire des économies, mais pas comme ça en cassant la biologie d'urgence et de proximité. Nous sommes écœurés d'être pointés du doigt comme des profiteurs de guerre. C'est eux qui ont ouvert les vannes de 'l'open bar'. On n'a pas la main sur les prix et sur les volumes des tests Covid. On demande au gouvernement de respecter sa parole"