RMC

Blanchemaison : "On a frôlé une crise très grave cette nuit"

Deux missiles ont touché le sol polonais dans la nuit de mardi à mercredi. La Pologne est un pays membre de l'OTAN et l'article 5 de cette alliance dit que lorsqu'on s'attaque à un membre de l'OTAN, on s'attaque à tous les membres de l''OTAN. Les alliés doivent-ils donc désormais s'impliquer militairement dans le conflit Russie/Ukraine ? La réponse de Claude Blanchemaison, ancien ambassadeur de France en Russie : "On a frôlé une crise très grave car la situation était très tendue hier, d'abord après un discours insensé de Vladimir Poutine qui a fait encore l'apologie de la grande guerre patriotique, avec sa propre réécriture de l'Histoire. Vladimir Poutine est toujours dans son enfermement idéologique. L'article 5 de la Charte de l'Atlantique prévoit la solidarité automatique des alliés, mais les Américains sont bien décidés à ce que cette guerre reste sur le territoire ukrainien. C'est extrêmement dangereux et on a échappé à une crise majeure.