RMC

Chalmin : "Je ne pense pas qu'il y aura des pénuries de carburant"

Avec la fin des ristournes de l'Etat et de Total, une nouvelle crainte de pénurie de carburant plane sur ce début de semaine. Pas d'inquiétude majeur pour autant selon Philippe Chalmain, spécialiste des énergie : "Il y aura probablement des files d'attente devant les pompes et des achats de précaution. Des pénuries, je n'y crois pas. Mercredi, nous allons payer 20-30 centimes de plus notre essence. Les ristournes coûtaient 1 milliard d'euros par mois à l'État. C'est un peu les contribuables qui subventionnaient les utilisateurs de voitures. 15 % d'augmentaton des factures d'énergie pour les particuliers, c'est un moindre mal, par rapport aux entreprises. Une bonne partie des autres prix va donc augmenter"