RMC

Chenet : "Nous demandons la mise en place d'un bouclier tarifaire"

Représentant des restaurateurs de France, Didier Chenet va être reçu par Bruno Le Maire ce jeudi pour évoquer la situation financière de son secteur. Les restaurateurs sont-ils moins touchés par l'inflation que les boulangers ? Sa réponse est non : "Le coût des matières premières, c'est en moyenne, sur 2022, entre 12,5 et 13 % et on a augmenté nos salaires de près de 16%. En cumulant, notre moyenne de rentabilité est de 8. Le report de charges ne change rien. c'est mettre la poussière sous le tapis car il faudra payer un jour. On demande une chose simple : la mise en place d'un bouclier tarifaire pour être protégés des hausses de l'énergie, une réponse de responsabilité du gouvernement, comme pendant le Covid, ce qui n'est pas fait. On est dans cette situation car il y a eu des choix plus qu'hasardeux sur l'indépendance énergétique de la France, notamment sur l'abandon du nucléaire".