RMC

Chez EDF, le mouvement de grève perdure

12 des 18 centrales nucléaires toujours en grève. Les premières négociations avec EDF n’ont rien donné. La volonté des salariés : une augmentation de 200 euros par mois sur leur salaire. La direction ne leur a accordé que 80 euros. Ce n’est pas suffisant pour les grévistes. « Les actionnaires touchent de plus en plus et les salariés n’ont rien. C’est normal qu’à un moment ça pète. C’est la justice sociale » explique Franck, syndicaliste CGT.