RMC

Dépenses: le surcoût pour les ménages les plus modestes

Paradoxe : plus un ménage est modeste plus il paie cher pour son logement ou ses transports. En effet, pour les loyers de petites surfaces, les ménages subissent un surcoût de 13 % en moyenne. Ils subissent également un surcoût de 17 % en moyenne sur leur utilisation de voitures plus anciennes. Au total, un ménage modeste doit faire face à plus de 1500 euros de surcoût brut annuel.