RMC

Dominique Anract appelle les clients à accepter de payer plus cher la baguette de pain

Comme beaucoup d'artisans, le boulanger vit une période charnière. L'augmentation des prix de l'énergie l'oblige à augmenter le prix de son pain et de sa baguette. Le risque, c'est de perdre des clients et de rompre la confiance avec certains qui passe, parfois, plusieurs fois par semaine dans le commerce. Dominique Anract, président de la Confédération nationale de la boulangerie pâtisserie française, lance un appel aux clients : "La matière première est le sujet n°1 avec l'énergie. On préconise 3 à 5 % d'augmentation. La moyenne de la baguette est à 093 € en France, pour la tradition on est aux alentours de 1€10 à 1€20 C'est un message au consommateur, si vous voulez garder votre boulanger il faut accepter qu'on augmente le prix de la baguette. C'est une solidarité qui s'organise entre les boulangers. On a des aides du gouvernement supérieures à celles des autres pays d'Europe. Nous sommes sur tous les fronts pour que les artisans passent cette crise. La tradition devrait passer les 1€20."