RMC

Douib : "On va revivre ces violences affreuses"

Julie Douib a été la victime d'un féminicide symbolique, à Ajaccio, en 2019. Son assassin est rejugé en Corse, il avait été condamné à la prison à perpétuité en première instance. Le père de la victime témoigne dans "Apolline Matin" sur RMC et RMC Story : "C'est une nouvelle épreuve car on va revivre des choses affreuses. Je ne vais pas bien, je ne dors pas, je vais revoir l'assassin de ma fille et nous replonger dans des souvenirs affreux. Le premier procès nous avait plongé dans l'horreur, la violence physique, psychologique et des menaces de mort. Il n'a jamais dit un mot sur ce qu'il a fait. Il s'est juste excusé pour ses enfants. Les enfants n'ont plus l'amour d'une mère et ont un père assassin. Après un long combat, nous avions obtenu la délégation de l'autorité parentale, que lui avait perdu, mais comme il a fait appel, il a encore des droits. Les enfants en ont marre et veulent avancer. Ils ne veulent plus avoir de nouvelles de leur père. C'est compliqué pour les enfants et pour nous, pour avancer"