RMC

EDF vit une période particulièrement galère, les explications de Nicolas Poincaré

Un accord salarial a été signé hier à EDF. Cela met fin à la grève qui affectait les centrales nucléaires depuis plusieurs semaines. C’est donc un soulagement puisque 12 centrales sur 18 étaient affectées par ce mouvement. Des centrales en services et surtout des centrales à l'arrêt pour cause de travaux sur les réacteurs. Ce mouvement de grève risquait donc de retarder la remise en route de ces centrales et d'entraîner de vrais soucis cet hiver. C'est-à-dire des coupures des délestages, pour les entreprises mais aussi possiblement pour les particuliers en cas de vague de froid.


La semaine dernière, Bruno Le Maire le ministre de l’économie avait lancé un avertissement sur RMC et BFMTV. Il avait dit : “il faut absolument respecter le calendrier de reprise des réacteurs”, et donc reprendre les travaux et donc mettre un terme à la grève. Le message a l'attention de la direction d’EDF était parfaitement clair.