RMC

Elleboode : "Les urgences sont extrêmement tendues du fait de cette triple épidémie"

Les virus font leur retour dans le quotidien des Français alors que les centres hospitaliers sont toujours plongés dans une crise profonde. Les soignants appellent donc dès aujourd'hui à réadopter les gestes barrières pour éviter l'afflux de patients, comme Benoit Elleboode, directeur général de l'ARS Nouvelle-Aquitaine : "Les urgences sont extrêmement tendues, du fait de cette triple épidémie : le Covid qui remonte, la grippe qui arrive et la bronchiolite qui est toujours là. Il va falloir que la population s'habitue à mettre le masque en hiver et se protège, afin de ne pas saturer les hôpitaux. Ce qui est sûr, c'est que ces gestes barrière vont devenir indispensable chaque hiver, avec ou sans Covid. Cela doit devenir réflexe d'hygiène de vie, comme se laver les mains. Aucune mesure qui n'a pas l'adhésion de la population, n'est pas efficace. L'épidémie de grippe est celle que l'on redoute, qui nous inquiète le plus, car on est moins protégé et elle débute. Mais je ne désespère pas que les Français prennent leur responsabilité".