RMC

Elnaz Rekabi, championne iranienne d'escalade, a concouru sans son voile

Elnaz Rekabi, championne d’escalade iranienne qui a concouru sans voile sur la tête. Elle a participé dimanche au championnat d’Asie à Séoul en Corée du Sud. Les images ont fait le tour du monde, parce que la championne de 33 ans a grimpé sans son hijab et avec une longue queue de cheval bien visible. Un geste fort, alors que l’Iran vit depuis plusieurs semaines une révolte des femmes contre le port obligatoire du voile islamique. Le lendemain, les ennuis ont commencé. Sa famille a fait savoir qu’elle était sans nouvelle. La BBC en persan a annoncé que son passeport et son téléphone portable lui avaient été confisqués et qu’elle avait été mise dans un avion plus tôt que prévu. Un site d’information d’opposition Iran Wire a annoncé qu’elle avait été emprisonnée à Téhéran, que son frère lui-même champion d'escalade avait aussi été arrêté. Et que si elle n’avait pas tenté de demander l’asile en Corée c’est parce que son mari est resté en Iran. L’affaire depuis lundi a eu un retentissement mondial, en particulier sur les réseaux sociaux avec le Hashtag : Ou est Elnaz ?