RMC

Frachon : "On peut espérer que la justice prenne enfin la mesure et des peines justes"

Le procès en appel du Mediator s'ouvre à Paris, ce lundi. Ce médicament antidiabétique provoquait de graves lésions des valves cardiaques. La lanceuse d'alerte, qui avait révélé le scandale en 2010, Irène Frachon, est invitée d'"Apolline Matin" sur RMC et RMC Story : "Je suis inquiète car on a été très déçus du délibéré du premier procès qui a certes retenu une tromperie aggravée, en soulignant l'extrême gravité des faits, mais en ne prononçant que des peines très disproportionnées en ne suivant pas les réquisitions du Parquet. Nous étions très en deçà de nos attentes, tout est remis en jeu. Dans cette affaire, en 13 ans que je mène ce combat, j'ai tout vu, du plus décevant au plus frileux, notamment du côté de la justice. Ce qui est totalement anormal, c'est qu'au bout de 13 ans, après avoir dénoncé ce scandale, je sois obligée d'être là, si je veux que les choses avancent, si je veux que les indemnisations tombent. On peut enfin espérer que la justice prenne enfin la mesure et des peines justes, car il y a des milliers de morts. Il faut faire confiance en la justice, mais jusqu'ici c'est très difficile."