RMC

" Il n’y a pas assez de vérifications" selon Brahim Ben Ali, secrétaire général de l’Intersyndicale nationale des VTC

Après l’agression d’un chauffeur VTC, Brahim Ben Ali, secrétaire général de l’Intersyndicale nationale des VTC, demande l’installation de caméra dans les voitures. Il raconte l’agression de son collègue et insiste sur le fait que la caméra à dissuader les agresseurs d’aller plus loin. « Aujourd’hui il n’y a pas assez de vérifications » explique-t-il, que ce soit chauffeur ou client. En complément de ces vérifications, l’installation de caméras permettrai de protéger et de sécuriser.