RMC

L'Etat "ne peut pas se substituer à tout le monde"

Le gouvernement affirme que la situation va s’arranger. Le président Emmanuel Macron prévoit un retour à la normale la semaine prochaine à propos de cette crise soudaine des carburants. Pourtant, la situation de grève s’enlise dans six des huit raffineries. Les grévistes de Total refusent de lever les blocages. Le prochain dépôt sur ces réquisitions est le dépôt Total de Flandres à Dunkerque. Votes à l’unanimité des élus syndicaux de Dunkerque, la grève continue donc. Les employés sont « prêts à faire bloc ». Rappelons qu’une station sur trois est toujours touchée ce matin par la pénurie.