RMC

La chute attendue de la production industrielle

Le chiffre du jour, c’est la baisse de 10 % de la production industrielle qui risque de se produire au quatrième trimestre à cause de l’envolée des prix de l’énergie. Les quatre secteurs les plus touchés par cette hausse de l’énergie sont l’aluminium, l’acier, le verre et la chimie. Mais les transports, la sous-traitance mécaniques, les industries agricoles et alimentaires, le ciment, le textile et la pêche sont également affectés. C’est une situation particulière. La production ne baisse pas, car il y a moins de clients. Elle baisse, car il est plus avantageux pour les entreprises d’arrêter de produire. 350 entreprises en difficulté ont sollicité Bercy. En réponse une aide simplifiée a été mise en place.