RMC

La Cour de révision examine la demande de réhabilitation d’un homme jugé à tort pour viol

C’est la mécanique d’une terrible erreur judiciaire que la justice va examiner ce matin. Une histoire glaçante racontée par Pascale Robert Diard dans Le Monde. En 1998, Julie, une jeune fille de 15 ans qui vit dans une petite ville du nord, raconte à ses frères puis à ses parents qu’elle a été violée deux fois par un garçon de 17 ans, qu’elle connaît vaguement. La première fois avec la complicité de deux autres jeunes qui la tenaient pendant le viol. Le garçon est arrêté. Il s'appelle Farid, c’est un jeune homme déscolarisé fils d’un ouvrier marocain. Il nie farouchement les faits qui lui sont reprochés mais il est incarcéré. Le récit de Julie est cohérent. Les psychologues jugent qu’elle n’a pas de tendance mythomaniaque. Ses amis confirment qu’elle leur avait tout raconté. Farid est donc renvoyé devant la cour d’assise des mineurs.