RMC

Le meurtre de Lola utilisé par l'extrême droite radicale

Le gouvernement appelle à la décence dans l’affaire Lola, tuée vendredi dernier à Paris par une Algérienne en situation irrégulière dans des circonstances atroces. « Trop de crimes sont commis par des immigrés clandestins » déplore Marine Le Pen. Emmanuel Macron a reçu les parents de la jeune fille afin de leur apporter tout son soutien. Des parents qui ne souhaitent pas de « récupération politique ». Mais un cercle de pensée d’extrême droite organise malgré tout une marche blanche. « Ils vont aller dans une surenchère médiatique d’exploitation de faits divers » explique Erwan Lecoeur, sociologue spécialiste de l’extrême droite.