RMC

Les ménages britanniques s'enfoncent dans la crise

Après la démission de Liz Truss, le Royaume-Uni continu de s’enfoncer dans sa plus grave crise économique depuis 40 ans. C’est tout le pays qui est perdu. La bourse et la Livre Sterling sont au plus bas. Les taux de crédit remontent. La flambée des prix de l’énergie fait galoper l’inflation qui a dépassé 10 % en septembre. Un record parmi les grands pays. La moitié des Britanniques sont obligés de sauter au moins un repas. Les risques de faillite sont réels. Selon la Fédération syndicale britannique, le pouvoir d’achat ne retrouvera qu’en 2028 sont niveau de 2008.